Newsletter d'ARROWMAN Executive Search

Newsletter
INFOLETTRE DU 19/11/2012

jjpscandella

DRH : ces talents qui en gèrent d’autres !

 

Pour cette nouvelle NewsLetter, nous nous sommes focalisés sur la fonction des Ressources Humaines dans les entreprises de croissance et les ETI. 

Philippe Millot, Directeur de la Practice Fonctions Corporate & Business Development, met en relief les difficultés de cette fonction qui doit à la fois gérer les talents et leur évolution et répondre aux attentes quotidiennes des managers et des collaborateurs avec en général des équipes assez réduites et peu de budget.

Cette vision est d’autant plus juste que le contexte économique n’aide pas la fonction à s’installer dans les entreprises qui, pour beaucoup, recherchent en premier lieu des résultats économiques à court terme.

Toujours est-il que ces fonctions peuvent être particulièrement riches dans des structures en construction qui ont à prendre en compte à la fois le quotidien et l’avenir de l’entreprise.

Il s’agit alors de véritables courroies de transmissions entre les objectifs stratégiques et leur réalisation.

Les fonctions RH sont aussi très importantes quand l’entreprise innove et se développe à l’international par la détection de nouveaux talents et de nouveaux partenaires tout en faisant évoluer des profils en interne.

Beaucoup de DRH gèrent aujourd’hui cette complexité consistant à assurer le court terme sans négliger l’avenir avec peu de support et pourtant beaucoup d’impact sur le développement des structures.

La fonction est donc plus que jamais centrale dans l‘évolution de l’entreprise même dans les périodes difficiles.

 

Jean-Pierre Scandella,

Associé-gérant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Philippe Millot

 

Conduite des ressources humaines dans les entreprises de croissance.

Pour Philippe Millot, Directeur associé d’Arrowman Executive Search, le recrutement de certains profils corporate peut s’apparenter à une chasse au trésor.

A l’image des recrutements de DRH pour des entreprises de taille intermédiaire (ETI) dans des contextes de forte croissance. «Pour ce type d’entreprise, les DRH sont souvent recrutés pour faire évoluer l’organisation et gérer la croissance, mais ils sont très vite cantonnés à des sujets plus opérationnels, souvent faute de moyens internes suffisants», déplore-t-il. Cette approche utilitaire de la fonction RH est, pour Philippe Millot, trop souvent privilégiée alors que ces entreprises sont soumises à de fortes pressions, tant sur leur marché, que sur la gouvernance interne. «Dans les entreprises de croissance, les directions générales possèdent souvent une approche très descendante de la gestion des ressources humaines avec la plupart du temps une communication vers l’ensemble des collaborateurs sur un modèle assez proche de celui des start-up. Le fait que le dirigeant soit le principal actionnaire de l’entreprise favorise naturellement cette approche parfois destructrice pour l’éclosion de jeunes managers talentueux», explique Philippe Millot. Selon lui, la fonction stratégique des Ressources Humaines se heurte au mur de la direction générale qui cantonne le RH à l’accompagnement opérationnel des décisions, dans une approche quantitative et insuffisamment prospective de la fonction. «Or, rappelle Philippe Millot, le DRH doit être apte à aider les organisations en les accompagnant au gré de leur transformation et de leur évolution. Pour assurer cette approche stratégique de la ressource humaine il devra travailler de concert avec le PDG, voir le coacher dans ses décisions plutôt que de se contenter d’entériner ses décisions. Les DRH que nous recherchons sont des stratèges, en mesure de conduire le changement, pas des juristes», conclut Philippe Millot qui assure la détection de ces profils rares pour le cabinet Arrowman Executive Search.

Le DRH : un coach ?

Idéalement, le DRH d’une ETI n’a pas commencé sa carrière dans cet environnement. Il faut qu’il ait acquis des outils structurants, possède une pratique mature des organisations (idéalement sous différentes formes de gouvernance) et un vécu professionnel suffisant pour être en mesure de structurer l’entreprise. Lors de ses recherches, Philippe Millot privilégie des personnes dont la trajectoire professionnelle a traversé des secteurs et entreprises variés. Un parcours qui a favorisé l’acquisition d’un sens décisionnel et tactique. Ce profil mature maîtrise parfaitement la psychologie et les leviers de motivation. Sa connaissance des organisations, des contraintes économiques et de l’environnement concurrentiel permettra à ce profil expérimenté d’adopter un discours efficace pour interagir avec la Direction Générale et lui faire partager sa vision de l’organisation et de la dynamique interne. En effet de nombreux DG ou PDG d’entreprise de taille intermédiaire, sont dans une culture orale, dans l’informel, et ne mesurent pas toujours l’impact réel de leur décision. Le DRH devra alors accompagner le DG dans son travail de modelage des organisations et la mise en place de processus formels. Une véritable difficulté car sa relation au temps n’est pas synchrone avec celui des organisations où les blocages psychologiques et les problèmes de cohésion créent de l’inertie. Le DRH devra gérer la double contrainte de conduite du changement à un rythme compatible avec celui de l’entreprise, mais aussi celui des collaborateurs. Il devra aussi concilier culture de l’entreprise et cohésion lors de ses recrutements pour maintenir une dynamique positive en trouvant le modus operandi pour maintenir l’équilibre entre nouveaux entrants et équipes en place. Une gageure, car pour s’imposer auprès du DG, le DRH devra posséder aussi un vrai sens des rapports de force et du timing, deux compétences nécessaires pour proposer des idées au moment opportun et concrétiser efficacement «son management d’influence».

En somme, un profil proche de celui d’un coach, une fonction ou écoute, stratégie et tactique sont indissociables.

 

Cas concret

Vous trouverez sur votre droite un exemple de problématique traitée par Philippe MILLOT, Directeur de la practice Fonctions Corporate - Business Development d'ARROWMAN Executive Search.

(Le contexte, l'analyse, notre recommandation ainsi que le profil de poste simplifié)

 

Identifier et recruter le Directeur des Ressources Humaines d'une entreprise en forte croissance.

Contexte

Notre client, groupe industriel de haute technologie (950M€, 3100 pers.), poursuit sa forte croissance et réalise des investissements conséquents (France et International) afin d’accentuer son leadership sur l’ensemble de ses marchés.

Le groupe ...

Lire la suite

Suivez nous sur notre Blog

La Soirée des 4 ans de l'Internet Manager Club aura lieu le 23 janvier 2013.

L'étude d'ARROWMAN sur les Fonctions de la DSI et les fonctions du Digital Marketing est présentée dans le prochain N° d'IT Business Review. Cliquez sur le lien suivant pour la découvrir.

ARROWMAN Executive Search
11 bis Avenue Mac Mahon - 75017 PARIS - 01 45 22 09 40
contact@arrowman.eu www.arrowman.eu
Si vous souhaitez vous désabonner de notre infolettre, cliquez ici.
Site réalisé et hébergé par Creaweb