Le DRH, acteur de l'innovation et de la transformation dans les entreprises

Newsletter
INFOLETTRE DU 19/05/2014

Jean-Pierre Scandella

10 ans de recherche et de découvertes de talents innovants !          

 

ARROWMAN Executive Search fête cette année ses 10 ans et nous n’avons vraiment pas vu le temps passer ; tant nous avons été impliqués dans les dossiers, les changements de métiers, les révolutions technologiques et notre recherche constante de talents innovants.

Notre équipe de Consultants seniors et nos chargés de recherches ont partagé cette même passion pour la compréhension des enjeux et la recherche des meilleurs spécialistes et managers pour nos clients.

Le projet d’ARROWMAN Executive Search a mis l’innovation, l’esprit d’indépendance et l’entrepreneuriat au centre de son positionnement. Notre développement se prolonge ainsi avec succès à Lille et Bruxelles.

Pour autant, nous n’avons jamais négligé d’établir avec les personnes rencontrées une relation sincère et de qualité. Nous constatons d’ailleurs chez nos clients que la performance est au rendez-vous quand l’attention aux personnes et donc aux talents n’est pas effacée au profit de l’immédiateté, du process ou de la technologie.

Aussi, nous remercions sincèrement nos partenaires, clients et candidats rencontrés ces 10 dernières années pour le temps investi et simplement pour leur confiance.

Nous préparons également les 10 prochaines années et nos futures rencontres avec envie et bienveillance.

Cette newsletter porte sur le rôle de la fonction RH  dans l’innovation et la transformation dans les entreprises.  

Bonne lecture et à bientôt chez ARROWMAN.

Jean-Pierre Scandella, Associé-Gérant

 

10ansArrowman

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PhilippeMillotQuand la stratégie RH se pose au service de l’innovation et de la transformation dans les entreprises

Le DRH doit devenir l’architecte naturel des ruptures et innovations indispensables aux entreprises selon Philippe Millot, directeur associé d’ARROWMAN Executive Search :

 

Qu’entendez-vous exactement par innovation ?

Le terme est très à la mode actuellement et la confusion régulièrement faite entre innovation et R&D. Si l’innovation est souvent basée sur une invention, une invention ne donne pas toujours naissance à une innovation. L’innovation c’est la rencontre d’une invention ou d’un concept avec son marché, quand les idées se transforment en profits.

Quelles sont les qualités essentielles d’une entreprise qui innove ?

Les entreprises innovantes réalisent pleinement leur potentiel et celui de leurs collaborateurs pour se développer avec succès sur leurs marchés. Ces entreprises sont performantes par leur capacité à mettre en œuvre l’ensemble des processus transversaux propices à l’innovation. Avant d’être une question de moyens financiers, l’innovation est donc d’abord une question de culture et d’écosystème interne et externe favorable.

Les entreprises innovantes sont performantes à quatre niveaux : créativité, exécution, stratégie et rentabilité. Pour beaucoup d’entre elles, la difficulté réside dans leurs capacités créatrices et dans l’exécution. La créativité nécessite des profils disruptifs que beaucoup d’entreprises ne savent toujours pas recruter ou développer (frilosité des managers, manque de vision, …). L’exécution demeure un sujet crucial au sein d’organisations complexes et en perpétuelles transformations.

Quel rôle pour le DRH dans la mise en place du processus d’innovation au sein de l’entreprise ?

Nous l’avons vu, l’innovation est d’abord une question de culture et d’équilibre entre les différents savoir-faire de l’entreprise : créativité, exécution, stratégie et rentabilité. Le DRH moderne joue un rôle pivot et dispose à mon sens de trois leviers principaux pour développer une culture de l’innovation dans son entreprise.

Premier levier, la définition et la promotion d’une culture d’entreprise « apprenante » alignée sur un projet d’entreprise clairement défini et partagé. Les collaborateurs s’engagent dans un projet dont ils comprennent le sens. L’action RH correctement menée joue ce rôle de catalyseur et de mise en perspective.

Le second levier concerne le recrutement et le développement des talents. En favorisant la diversité de formations, de parcours et de cultures, l’action RH favorise les processus transversaux et les approches disruptives menées par des collaborateurs créatifs, passionnés, curieux et agiles. Par une politique de recrutement et de développement pertinente,  le DRH préserve les grands équilibres (créativité, exécution, stratégie et rentabilité) y compris au sein des fonctions supports supposées soutenir et non freiner la dynamique de l’entreprise ! Enfin, les ressources humaines pérennisent les savoir-faire de l’entreprise en favorisant leur transmission.

Le troisième levier est vital car il concerne les catalyseurs effectifs de l’innovation que sont les managers opérationnels. Le développement d’une culture managériale propice à l’innovation est fondamental. Un manager confiant et à l’écoute favorise la prise de risques et les initiatives de ses collaborateurs, la remise en question de certaines évidences, l’acceptation de nouvelles idées. Le bon manager dispose d’un leadership favorisant l’engagement et le travail en mode collaboratif. Il partage le pouvoir, facilite le travail de ses collaborateurs et ne se cantonne pas au contrôle. Un manager catalyseur de l’innovation favorise la créativité au sein de ses équipes et garantit l’exécution.

Nous le percevons désormais très clairement, le DRH joue un rôle pivot au sein des entreprises "apprenantes" dotées d’une forte culture d'innovation.

Dispose-t-on en France de DRH aux compétences adaptées ?

Pas suffisamment et c’est une vraie difficulté. Les formations et les parcours RH en France sont encore trop monotypés et constituent d’abord une réponse à une culture syndicale souvent conflictuelle. La notion de « talent management » est récente et demeure conceptuelle. Trop souvent, les entreprises privilégient les outils et les systèmes masquant ainsi un réel déficit de vision RH.

Comment expliquez-vous ce déficit de vision RH ?

Nos DRH peuvent manquer de vision mais le déficit de vision RH est en premier lieu imputable aux managers et aux dirigeants ! L’action RH est portée au premier chef par le dirigeant d’entreprise et nos élites sont peu formées en matière de développement RH. Les choses évoluent, mais leur sensibilité en la matière demeure encore assez limitée … malgré les discours et les belles actions de communication.

Concernant les DRH, je relève très souvent des lacunes en termes de leadership et de transversalité. Le recruteur que je suis encourage les formations plus ouvertes et les parcours diversifiés, à l’international notamment.

Quels sont les enjeux pour les entreprises au sein desquelles l’action RH ne jouerait pas pleinement son rôle de soutien à l’innovation et à la transformation ?

Les enjeux sont différents selon les tailles d'entreprises et leurs formes de gouvernance. Deux exemples pour illustrer mon propos. Les grands groupes font face à des défis de transformation et doivent renouer avec une certaine agilité dans l’exécution. C’est le rôle du DRH d’assouplir les organisations et de mettre en place davantage de transversalité à tous les niveaux de l’entreprise. Dans les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire), le dirigeant concentre souvent tout le savoir-faire en matière d’innovation et de développement. Un vrai risque de sclérose à moyen terme quand une succession mal préparée doit être  envisagée. C’est le rôle du DRH de veiller à la transmission des compétences et au renouvellement managérial.

Ce que nous devons comprendre à travers ces exemples, c’est la nécessité absolue pour le DRH de se poser en architecte des organisations, à l’heure ou les entreprises se transforment pour survivre et innovent pour se développer.

Propos recueillis par Julien Tarby

Jean-FrançoisMahieu

Nous sommes ravis de vous annoncer l'arrivée de Jean-François Mahieu qui sera en charge du développement d'ARROWMAN Executive Search en Belgique et au Luxembourg. 

Synnov27Mai
ARROWMAN,partenaire duSYNNOVet duGroupe OSMOS, participera le 27 Mai prochain au Rendez-vous de l'Innovation exceptionnel du Synnov sur le thme Principe de prcaution, levier ou frein l’innovation ?
L’quipe d’ARROWMAN adresse toutes ses flicitations Bernard Hodac, Prsident du Groupe OSMOS, pour son succs et pour son implication dans la promotion de l’innovation et la cration de valeur en France.

Découvrez l'INAC Global Search Excellence, réseau international qui regroupe dans 45 pays 80 cabinets de recrutement indépendants, dont ARROWMAN Executive Search pour la France. 

ARROWMAN Executive Search
11 bis Avenue Mac Mahon ­
75017 PARIS  
01 45 22 09 40
Si vous souhaitez vous désabonner de notre infolettre, cliquez ici.
Site réalisé et hébergé par Creaweb